002La SAGA de la SELUNE fait-elle ENCORE RÊVER ?

Dans notre précédent blog, le 22 juillet 2015, nous vous faisions part de notre inquiétude quant à la conduite de ce projet de démantèlement des barrages. Vous pouvez encore consulter cet article "la saga du Rêve sur la Sélune" sur "polenormandie15.canalblog.com".

L'année se termine et que voyons-nous émerger dans ce magmas sélunien ? Pas grand chose, sauf que ce cabinet "Maitres du Rêve" a établi un rapport conséquent, à la demande expresse de ses donneurs d'ordre, l'Etat et EDF. En fait, ce document que nous avons parcouru ressemble plus à une étude de marché qu'un industriel aurait commandé afin de tenter de séduire des financiers. Et pour cela, la "mariée" ne serait-elle trop belle? Nous pensons que nous sommes parfaitement dans cette pratique peu recommandable, disons-le. Sauf que, dans ce cas précis, il s'agit d'investissements publics ou para-publics à connotations fiscales. Rappelons que la France est en crise grave, qu'elle est amenée à emprunter chaque jour sur les marchés mondiaux et là, que voyons-nous? Des troupeaux de panurges s'engouffrant dans une toute petite brêche à grand effet de chasse, sans en connaitre en réalité ni le montant ni la durée. La composition musicale qui nous est proposée est proprement inaudible car un bon nombre de "double croches" ont été supprimées et de plus, le chef d'orchestre dispose d'une baguette de sourcier, pas vraiment indispensable pour une bonne harmonie.  

Toutefois, nous notons que ce cabinet fait état du Barrage de GUERLEDAN, en Bretagne centre, lequel a été vidangé pour travaux de réfection et adaptations, sur ordre de ses Maitres d'ouvrages. A la différence près, avec la Sélune, c'est que GUERLEDAN retrouvera son lac au printemps prochain. Alors, y aurait-il plusieurs catégories de territoires ou plusieurs catégories de citoyens? La question est posée. Rappelons encore que Madame ROYAL (venue sur le site) a fait voter sa loi sur la Transition énergétique (incluant la houille blanche fabriquée ici) et que de plus, elle a activement participé à la réussite de la COP 21. L'aurions-nous déjà oublié? Dans ce cas, ça promet pour l'avenir...! 

Sur le fond du rapport, il nous parait inéluctable que ce cabinet ne connait pas les habitudes locales en matière de tourisme. Et sur ce plan, ce qui est proposé nous semble bien loin de l'attente des "locaux" , élus ou non et bien loin des soucis écologiques à venir si l'on s'en tient aux prévisions du GIEC. Dans ce cas, il faut être clair, la responsabilité pleine et entière incombera aux donneurs d'ordres, l'Etat et EDF. Cela va t-il suffir à calmer les craintes des habitants? Certainement pas. Aussi, nous craignons un apparentement au projet de SIVENS, dont l'Etat vient de nous annoncer qu'il renonçait à ce projet. Comme quoi, on peut toujours revenir à un bon sens.

Nous disons aux décideurs que ce projet d'arasement est une ineptie et que nous pouvons affirmer que la Sélune retrouvera sa continuité écologique, sans pour autant matraquer à coups d'idéologies malsaines. Beaucoup d'entre nous localement le savent et ont consulté des spécialistes de renom. Rien n'y a fait. L'Etat vous dit, comme à l'armée : "taisez-vous, je ne veux voir qu'une seule guêtre". Et ce Commandant qui donna les ordres s'appellerai, à ce que nous savons, "Crétinus SELINUS", Grand chef des légions romaines emporté dans un gigantesque ras de marée dans la Baie du Mont St Michel. Prémonitoire...?!

Pourtant, dans la finalité de ce rapport de "Rêve", un tout petit espoir s'accroche à nos basques, en page 2 du "PROJET DE TERRITOIRE" il est dit : "In fine, c'est aux élus que reviendra de décider du projet pour la vallée de la Sélune". Tiens donc! A toutes fins utiles, nous rappellerons que les "Amis du barrage" ont procédé, début novembre 2015, sur la Foire St Martin à St Hilaire, à une consultation. Que la surprise fut excellente, car en effet et contre toute attente, ils ont eu plus de 19000 réponses représentant plus 98% favorables au maintien de ces barrages. Ira t-on encore longtemps contre l'avis et les intérêts des citoyens? Messieurs les élus "responsables" posez-vous la question car c'est le moment. La nouvelle année 2016 verra t-elle naitre une incurie ou au mieux une réflexion intelligente entre gens biens éduqués et responsables? 

Pour notre part, nous souhaitons vivement que le Fantôme de Vezins ne vienne plus jamais hanter nos maisons.

Henry POLTERE

 

 

 

 VOIR : additif complémentaire dans la rubrique "commentaires".