Contraste resolution bandes flouesCONTRASTES DANS LA LUMIERE

Un lecteur (ou lectrice) a cru bon nous adresser sa réponse à propos de l'article précèdent émis par notre ami Jean-Paul PERCEVAL et intitulé "le Goût des choses". Nous ne l'avons pas publié car il nous a semblé particulièrement "violent" dans ses termes et formulations. Je dois toutefois préciser qu'il ne faut pas confondre "blog" et "forum". Le premier est une manière d'information (c'est ce que nous avons choisi). Le second est une discussion où tout est permi et la politique de celui-ci n'est pas vraiment définie. L'orientation de l' association "ECOLOGIE NORMANDE" et son positionnement sont bien décris et personne n'est obligé d'y adhérer à contre coeur. D'ailleurs, nous avons publié un règlement intérieur, signé par les membres du bureau, sur lequel il est précisé que nous refusons un positionnement politique. Ce règlement intérieur est remis à chaque nouveau membre, lequel s'engage à le respecter. En effet, la Normandie est l'affaire de tous comme nous affirmons servir la Normandie et non pas s'en servir

Ce blog ne sera jamais un objet polémiste

Nous avons  une certaine idée de l'écologie qui correspond à un éventail très large de citoyens, une écologie positive et porteuse de l'économie du futur, pas toujours comprise par certains mais que nous devrons inévitablement accepter le moment venu. L'erreur serait de ne pas s'y préparer.

Sur le fond, cet article contesté de Jean-Paul PERCEVAL, a fait simplement apparaitre au grand jour un risque d'orientation vers un manque de goût des produits qui seront proposés à la population. A chacun de l'accepter ou non. D'ailleurs, nous le voyons à présent dans tous les discours et articles consécutifs à la crise agricole. Pour nous, la notion de "circuits courts" passera obligatoirement par la production de produits entrant dans cette catégorie où il y aura absence totale de pesticides et aussi du goût. C'est pour cela que nous soutenons sans retenue les solutions bio et la permaculture. 

Sur nos positionnements de fond, je tiens à vous dire que, contrairement à ce que cette personne a écrit, ECOLOGIE NORMANDE n'est ni pro pesticides, ni pro gaz de schistes, ni pro nucléaire. Ceci est un immense mensonge. Nous sommes en permanence sur la brèche pour l'abandon des pesticides, comme nous sommes également fortement contre l'émergence de tous nouveaux produits pétroliers, d'où qu'ils viennent. Et surtout pas les gaz de schistes....! Quant au nucléaire, il faut bien comprendre qu'il nous faudra un peu de temps pour voir abandonner complètement cette filière. Nous disons (voir nos articles sur AREVA et EDF) que l'Etat doit s'impliquer plus en avant dans la recherche d'une énergie propre et d'avenir qui ne sera pas obligatoirement celle des éoliennes à très grande échelle. Par exemple, les projets solaires et celui d' ITER nous sembleraient intéressants à développer à l'international. Nous sommes dans une période de transition énergétique, et la définition de ce terme implique du temps. C'est pour cela que nous défendons, avec becs et ongles, le maintien de l'énergie hydraulique et qu'à travers cela, la mise en circulation libre des cours d'eaux doit passer ensuite, même si nous reconnaissons sont utilité. 

Enfin, j'en terminerai par cette ineptie qui consiste à dire que nous sommes des écologistes de "pacotille" ou de "circonstance". Charge à celui qui l'écrit d'en affirmer la paternité. Les adhérents du blog (et non forum) en sont les témoins privilégiés et les années à venir viendront le confirmer.

Charles ANTOINE