02Les FOSSILES et leurs DANGERS.

Ce matin, 23 janvier, sur BFM, nous avons suivi l'interview de Jérôme CHARTIER, le Conseiller spécial de François FILLON pour l'élection présidentielle. Nous avons, avec stupéfaction découvert un grand spécialiste de la langue de bois mais aussi un grand défenseur de l' anti Développement Durable

Ce personnage marche à contre-courant en déclarant qu'il est favorable à l'expérimentation des gaz de schistes en France. En voilà un qui entre-ouvre la porte du reniement de la signature de la France dans le traité de la COP 21, pourtant arraché de haute lutte. A quoi bon expérimenter alors que nous savons tous que le problème rencontré se situe au niveau de la fracturation et de la pollution immuable des nappes phréatiques. A quoi bon poursuivre une idéologie dépassée quand nous savons que le monde entier s'oriente, et c'est heureux, vers une réduction drastique des sources fossiles. A quoi bon poursuivre encore dans cette voie, alors que nous avons 40 000 morts annuels comptabilisés par l'OMS à cause des pollutions atmosphériques. Attendons nous d'avoir 100 000 décès en 2020 ou 1 million en 2030 ? La carte de France des pollutions que nous découvrions ce matin même nous inquiète car en janvier, la France est recouverte de rouge pollueur aux 2/3 du territoire. En hiver c'était rare mais nous devons savoir que ce phénomène va s'amplifier et que nos enfants et les personnes agées, donc vulnérables, vont subir gravement les idioties des humains. C'est notre "humanité" qui est en cause. Déjà qu'elle est en crise, nous allons droit dans le mur de la honte. 

Nous constatons avec tristesse qu'une fois encore, en dépit des réalités, que des hommes osent engager nos générations futures sur une voie sans issue favorable. Le spectre du chômage doit cesser car les citoyens savent pertinemment que la 3° révolution industrielle est en marche et crééra une masse d'emplois que les "possédants d'aujourd'hui" se refusent à mettre au grand jour. 

Monsieur CHARTIER, nous nous étions positionnés en faveur d'Alain JUPPE parce que celui-ci (et son staff) s'était prononcé contre ces gaz de schistes. Nous regrettons vivement que vous ne puissiez devenir l'interlocuteur de la santé publique auprès de votre candidat.

Nous espérons encore un revirement, mais est-ce un voeu pieux ? Nous verrons ...!!

 

Pierre JUHEL

Ecologie Normande

 

 

004

 François FILLON

01Jérôme CHARTIER