05UN COMMUNIQUE EN CONTRADICTION

J'avais confiance en Nicolas HULOT quand il est arrivé au Ministère il y a six mois, mais là, en ce 14 novembre, c'est devenu une autre affaire. 

Nous sommes beaucoup à penser que les "Ayatollahs" de l'écologie bien pensante ont tenu la main du Ministre pour rédiger ce communiqué de la honte, ridicule, insensé, irréfléchi et pour finir fallacieux. Qu'en pensez-vous Monsieur Rémy BRUN??? Ici dans notre sud Manche nous connaissons parfaitement vos agissements au sein de ce dossier. Que pensez-vous de l'argent du contribuable gaspillé à vaut l'eau depuis 2009 à travers les tergiversations des "Faux AMIS DE LA SELUNE" (ils ne sont pas les amis de tout le monde...). D'ailleurs, en ces temps de recherche d'économies budgétaires, il serait judicieux et utile que l'on nous donne le détail des dépenses en documents, films, études, recherches etc... rattachés à ces faux Amis. Nous pensons fortement que ces fameux Amis de la Sélune n'ont été inventés que pour accompagner l'Etat dans cette ignominie destructrice grâce à la poudre aux yeux que les habitants de la vallée ont reçu durant près de 10 ans. Le taux de cécité dans ce même secteur a considérablement évolué et les ophtalmos se faisant rares dans un désert "public" organisé par notre Etat, n'y changeront jamais rien. Une seule réponse pourtant :"taisez-vous, rien à voir, circulez". Où est la démocratie tant chantée par M. MACRON lors de sa campagne électorale? 

Les seules personnes en qui nous devons croire sont celles qui sont capables de mener des projets propres, censés, respectueux de l'environnement et pour le bien être de la plus grande masse de citoyens-payeurs (ceux à qui on dit volontiers, tu paies, tu la ferme, sinon je te casse...). C'est tout cela en même temps l'affaire des barrages. Chacun a cherché à attirer vers soi  le plus de lumière possible afin d'en tirer quelques subsides peu conséquents ou de la reconnaissance futile et ravageuse. A ce jeu, certains élus du secteur ont été particulièrement en pôle...au point de transmettre leur cordon ombilical à une petite partie de la population. Ils en ont même oublié que le maintien ou l'arasement des ouvrages était intimement lié à une question essentielle : un PROJET économique FORT, UTILE, viable et pérenne. Combien de gens dans ce sud-Manche sont capables d'affirmer, OUI j'ai cela dans ma besace..? Les 5 doigts d'une seule main, c'est trop. En se croyant utiles, voire indispensables à la cause de la Sélune, ceux-là même ont provoqué la chute dans le ravin de l'inutile. Cette affaire n'est pas terminée, certes. Le parisianisme allié à la gente locale anti-conformiste a de beaux jours, mais ce n'est pas pour autant que la solution miraculeuse va venir du ciel. Nous serions plutôt dans la phase des 7 plaies d'Egypte qui risque de durer, comme la traversée du désert biblique, 40 longues années. Pendant un temps, très court, il y eut ce projet des "Marchands du Rêve"? En effet, ils ont fait rêver l'espace d'un matin puis hop, disparus...!

Vous les citoyens et certains élus peu visionnaires, disons le, dont il ne nous appartient pas de qualifier, ont appuyé sur cette pédale douce car ils n'avaient retenu que le son des "Trompettes de Jericho". Ces trompettes étant tombées dans le lac, elles ne raisonneront plus jamais et, pire encore, elles feront tomber les murs de cette Mazure désormais inutile. Désormais ce sera "Gazon maudit". 

Bon courage à tous...! Il faut vous réveiller car les carcasses éparpillées ici et là dans le désert croissant sont en voie de dégustation par les chacals...

 

                                             Jean-Paul GOUTARD

 

.