X 2002I HAVE A DREAM....!

(je fais un rêve - Martin Luther King - août 1963

Sans vouloir parodier la mémoire ce cet illustre Pasteur, j'avoue que dans mes nuits parfois courtes, j'ai des pensées pour cette vallée de la Sélune. OUI, la nuit dernière, j'ai fait un long rêve. Je vais vous en donner les lignes directrices. Certes, ce rêve, rempli comme il se doit d'émotions, relève peut-être de la science Freudienne, mais je constate que ce rêve à existé, ne serait-ce que quelques minutes. Etant épris de mythologie, j'ai du me remémorer ces instants d'études qu'à une époque, aujourd'hui plutôt révolue, on nous ressassait dans les cours d'histoire de l'antiquité. 

Tout a commencé par une séance théatrale ches les "Funambules" très prisée au cours du 19° siècle. Le début de l'histoire se situe quelque part, entre Sparte et Athènes, au bord du fleuve Styx. Apparaît alors une bien mystérieuse fée de la discorde, particulièrement malfaisante qui sévit indifféremment, comme une baguette magique, sur les gens et les décisions.

Ainsi, dans mon inconscient, il s'est effectué un transfert. Le Styx est devenu subitement la Sélune et la fée malfaisante, que l'on pourrait assimiler à Carabosse, apparaît en incarnation directe de tous les malfaisants qui rôdent du côté de notre lac de Vezins. Pendant un long moment que je ne pourrai quantifier, il y eut des combats homériques, des coups d'épées et du sang comme les grecques antiques savaient faire couler. Ce combat me rappela l'expédition de Ménélas à Troie pour retrouver Hélène sa femme enlevée par Pâris, tout en sachant que le vilain Ménélas, dans mon rêve, s'était transfiguré en assaillant des installations du lac.

Le combat sanglant, me semble t-il, dura une éternité, chacun y allant de ses avancées et de ses reculades. En réalité, les barrages devinrent la forteresse de Troie, le lac celui du Styx recouvert d'un épais tapis écarlate et mon inconscient, me rappelant à l'ordre, me fit apparaître une dernière fois un oiseau volant transformé en "Fée Carabosse". Je compris alors que l'auteure de cette gabegie sélunienne, c'était elle..! Selon où l'on se place dans nos croyances respectives, un ange "exterminateur" apparu au dessus du lac et comme par enchantement, sorti son arbalète à flèche d'argent qu'il décocha sur la déesse de la discorde, laquelle instantanément tomba dans le lac et s'y désagrégeant. 

La suite fut beaucoup plus limpide et surtout moins hargneuse. Notre vallée reprit ses allures paisibles, les esprits destructeurs disparurent à jamais et le bon sens "paysan" repris peu à peu ses droits. Pêcheurs et touristes purent enfin cohabiter du Mont Saint Michel à St Hilaire dans une harmonie que nous avions perdue depuis dix ans et ce scandale au modèle syrien. La raison a triomphé, le droit a été respecté, les modernisations réalisées. Tout va pour le mieux; je me réveillai un peu groggy par ces évènements d'une nuit mouvementée, mais au petit matin, le soleil fit son joli ménage. Il en fut terminé pour le Styx, Carabosse ou la Guerre de Troie; désormais la belle Hélène règne en prêtresse sur le domaine sélunien.

Je ne remercierai jamais assez Homère de nous avoir permis cette transposition de circonstance car le phénomène des barrages du sud Manche est tout indiqué pour endosser l'armure de son Odyssée. Ce ne fut qu'un rêve de l'instant, mais à son époque,Martin Luther King le crut aussi. Son horizon se dégagea et sa cause fut bientôt reconnue. A Vezins, nous savons que cette cause, notre cause à tous ici, sera reconnue. Nous sommes sur le bon chemin, rien n'y changera et personne ne pourra modifier les panneaux indicateurs. Dans le sud Manche, nous possédons deux chemins, celui de Saint-Michel et celui qui rejoint Saint Jacques de Compostelle, deux axes majeurs inscrits dans une cohérence territoriale dont le lac de Vezins est et restera un vecteur essentiel pour les touristes des siècles à venir, et sans pour autant entraver la continuité écologique somme toute logique. Nous nous en souviendrons..!

 

Pierre JUHEL

ECOLOGIE NORMANDE

 

 PS :  Retrouvez la PETITION sur Mes OPINIONS.com et votez NON à la destruction.