H2 Vezins NH

L' ODE énergétique à Nicolas HULOT

Monsieur le Ministre, nous sommes en phase avec vos décisions énergétiques et écologiques. Nous avons bien noté que la sortie du nucléaire, voulue par votre Gouvernement, se dessine et qu'en ce sens, nous aurons un échéancier rendu publique d'ici la fin 2018. Lequel échéancier, outre la fermeture symbolique de FESSENHEIM, prévoira les fermetures de tranches pour arriver à cette sortie progressive du carcan "nucléaire" et, au passage, les fermetures définitives des centrales à charbon pour 2022 au plus tard. 

Nous sommes parfaitement conscients qu'il faille assurer la "sécurité" d'approvisionnement de notre pays; ce sera l'objet du PPE (Programmation Pluriannuelle de l'Energie) qui sera mis en place pour les périodes 2018-2023 et 2024-2028. Toutefois, il nous apparait urgent, voire même prioritaire, excusez du peu, d'envisager une réelle production d'hydrogène totalement décarbonée. En effet, tout le monde s'agite autour de ce développement du H2, y compris EDF qui vient de prendre une participation dans McPHY, dans le but de s'impliquer dans la production du H2 décarbonné, ce qui à notre sens est une excellente nouvelle, mais où trouve t-on du H2 décarbonné sinon dans l'électrolyse? Et comment pourra t-on alimenter une chaine importante d'hydrogène, si ce n'est qu'à travers une conversion de certains barrages hydroélectriques? 

La réponse, nous l'avons en partie, sur le site des barrages de VEZINS et de La ROCHE QUI BOIT, que précisément EDF souhaitait, il y a une quinzaine d'années, voir arasés pour manque de rentabilité. Or, nous savons que cette décision d'arasement, datée de 2009, ne remplit pas tous les aspects juridiques souhaitables et est déjà contestée près du Tribunal Administratif de Caen. Alors, Monsieur le Ministre, je vous en supplie, revenez sur cette décision "arbitraire, injuste et injustifiée" qui n'aura qu'un seul effet, enfoncer un peu plus ce territoire dans une désertification déjà entamée. Notre Association ECOLOGIE NORMANDE a établi un plan de redynamisation locale (SELUNE 2050) basé sur le développement de l'hydrogène décarbonné, celui qui, à court et moyen terme, permettra à nos concitoyens de poursuivre leurs déplacements, au demeurant moins polluants que le gas-oil. *

Monsieur le Ministre, écoutez-nous, écoutez ces citoyens et ces élus responsables qui attendent avec une insistance plus marquante jour après jour, que vous stoppiez cette "machine de guerre" que serait la démolition de ces deux unités dont nous savons parfaitement que les structures sont en parfait état pour probablement 1 ou 2 siècles encore. 

Puissiez-vous nous entendre et dans ce cas positif, nous vous en serons reconnaissants. 

 

Pierre JUHEL - Président -

ECOLOGIE NORMANDE 

>> Cliquez sur ce lien ci-après :

Objectifs_SEL_50