carnet_bonnet_rouge2-300x224

SILENCE et INDIFFERENCE, selon Nicolas HULOT (JDD du 3 février 2019)

Au moment où se développent partout les rencontres du GRAND DEBAT NATIONAL, il nous parait important de communiquer sur le sujet de la TRANSITION ECOLOGIQUE, un des 4 thèmes retenus par l'organisation que vous pouvez retrouver sur le site www.granddebat.fr.

ECOLOGIE NORMANDE participe à cet grand échange national. Aussi, vous pourrez nous retrouver à GRANVILLE, salle de Hérel, le vendredi 15 février à 20 h, pour débattre sur la Transition écologique. Pour ce faire, nous avons invité un auditeur exceptionnel, Jan POLCHER, chercheur au CNRS et spécialiste de la climatologie, dans les rouages du grand spécialiste Jean JOUZEL.

Mais ce matin, dans les colonnes du JDD, nous découvrons un article intitulé "Le silence et l'indifférence valent presque complicité". Il est signé Nicolas Hulot et nous vous transmettons ci-après le lien qui vous permettrra d'en prendre connaissance. Cet article est la preuve que les efforts fournis par les écologistes de France, notamment, sont loin d'être suffisants car la "vieille garde polluante et lobbyiste" est en veille permanente. 

Au moment où le Grand Débat se poursuit, inexorablement, nous ne pouvons pas nous permettre de "baisser la garde" et laisser s'amplifier l'ensemble des menaces que nous connaissons pour notre santé collective. En France, toutes pollutions confondues, c'est plus de 42 000 décès par an, selon l'OMS. Devons-nous baisser la garde sur un tel sujet, comme nous l'avions déjà fait par le passé pour l'amiante ? NON...!! Le fameux Glyphosate, mollécule que nous retrouvons dans de nombreuses substances, doit disparaitre dans les 3 ans. Ce qui veut dire aussi que l'agriculture doit s'intéresser de très près à une nouvelle méthode de culture. ECOLOGIE NORMANDE travaille sur ce sujet, avec l'aide de son adhérent Daniel LECONTE, Ingénieur INRA, qui nous a accompagné dans notre démarche au Ministère le 14 janvier dernier. Nos agriculteurs, normands et d'ailleurs, doivent être informés des suites que le Ministre de RUGY sera en mesure de nous donner pour le plus grand bien des agriculteurs, certes, mais aussi pour l'ensemble des consommateurs. C'est ce que nous ferons. 

Comme le dit Nicolas HULOT dans cet article que nous recommandons à votre lecture, le principe de précaution nous habite et ne doit jamais nous quitter. 

 

Pierre JUHEL

votre lien ci-après:

HULOT_JDD