génocide

...de NOS CIVILISATIONS.

Et voilà que l'on nous reparle du génocide Rwandais au début des années 90. Certes, il faut se souvenir et nous nous souvenons car il s'agit probablement du dernier charnier en date récente, mais dans le même temps l'on peut se poser la question du pourquoi rouvrir ce dossier "minable" à l'égard de nos sociétés du 20éme siècle. En fait, la France semble être attaquée sur des actes ou non actes dans cette affaire et il est sain qu'elle réponde. Toutefois, dans cette affaire, quand on dit "la France", comme la quasi totalité de mes compatriotes, je ne me sens nullement concerné car je n'ai jamais participé à ce genre de dossier. D'ailleurs, les citoyens français ne participent JAMAIS en rien à la moindre décision de ce type, mais elle est généralement appliquée (comme toutes les guerres) au nom du "Peuple français".  Un comble...! N'aurait-on pu trouver une autre expression? 

Avant ce génocide rwandais, il y eu, en ouverture du 20éme siècle, celui des arméniens fomenté par la Turquie de l'époque et, une fois terminé, chacun s'accordait pour dire "ça ne se reproduira plus..". Simpliste raisonnement, car à peine vingt ans plus tard, le grand chef des "chemises brunes" en Allemagne reprenait un flambeau qui, hélàs, ne s'éteindra jamais sur cette planète. Toutefois et avant tout débat, souvent jugé inutile, je tenais à énumérer les génocides les plus connus de par le monde et qui figurent tous, à ce titre, dans les livres d'histoire de nos "civilisations" en folies. Dans le désordre chronologique, les voici :

> holocauste-shoah - les khmers rouges de Pol Pot au Cambodge - les boat-people du Vietnam - les afro-américains importés comme esclaves au cours des siècles (concours du Roi Louis XIV au 17° s) - en Birmanie - l'apartheid en Afrique du sud - extermination des aborigènes en Australie (19° s) -  les Holodomar (famines provoquées par Staline, le petit père des peuples - années 20-30) - le génocide arménien (1915) - les Vendéens (1793-94) - la politique des goulags en URSS - CASTRO, en arrivant au pouvoir (en 1959) - l'extermination des amérindiens et les survivants soumis à être parqués - Et combien d'autres encore...?! la liste est indéfinie tant la schizophrénie humaine est contagieuse.

Et la FRANCE dans tout çà? Hélàs, elle n'y a pas échappé. L'esprit dérangé de quelques personnages existe aussi chez nous (Danton et Robespierre, mais pas que...). Ce fut hélàs le cas des vendéens sous la terreur à la française, comme quoi nous ne sommes pas toujours les vrais démocrates que nous prétendons être. Le dernier épisode en date se situe en Algérie où, ayons le courage de le dire, nous avons souvent transgressé les limites infligeables à un être humain. Par exemple, en 1945, les massacres de Sétif, Guelma et Kherrata où notre armée a exterminé des milliers d'algériens qui, rappelons-le, n'étaient que des français sans carte nationale d'identité et, à cette occasion demandaient à cette époque,  sinon l'indépendance pour le moins plus d'autonomie et de liberté. Nous sortions d'une guerre massacrante, à laquelle les algériens avaient apporté une très large contribution et, en cadeau de réponse, nous les avons massacré. Il faut que chacun sache que la "mauvaise guerre d'Algérie" a, en fait débuté le 8 mai 1945. Quand j'étais à l'école ou dans les médias du moment, bien encadrés par le pouvoir,  personne ne nous parlait de ces massacres où certains, maintenant, parlent de plus de 10 000 morts...?! On avait aussi longtemps obturé l'épisode Papon à Paris et les corps de militants algériens tués et jetés dans la Seine. 

Il faut savoir qu'un génocide abrite toujours les germes d'une dictature, d'un projet politique et d'une propagande, souvent racistes.Les élections européennes prochaines vont nous le démontrer, plus que jamais. Dans toutes ces explications, il nous faudrait analyser les comportements "destructeurs" de la race humaine. La panoplie est très large : le vol, le mensonge, la tromperie, l'automutilation, et le meurtre en font aussi partie. Mais, il y a une incidence directe qu'il faudrait "araser", je veux parler des "mauvaises habitudes" prises souvent à l'emporte pièce (**) : 

1) l'incapacité à bien comprendre la nature du risque

2) une vision individualiste du monde et la faculté de rationalisation des mauvaises habitudes

3) la prédisposition génétique à toutes les dépendances 

ECOLOGIE NORMANDE, toute jeune association de 3 ans, a été créée pour comprendre et améliorer les comportements écologiques dans notre région. Elle n'a pas le matelas financier de certaines, plus anciennes certes, mais qui bénéficient de grandes largesses des pouvoirs, des régions, des départements et des grandes villes - agglo, que nous appoelons entre-nous "les bankécolos". Voilà qui est bien nommé. Nous les retrouvons face à nous les tout petits, "pots de terre contre pot de fer", car ce sont eux qui font et défont la nature et ses subséquents économiques. Ce sont précisément ces "subséquents" qui vont anéantir les espoirs de toute une vallé (la Sélune) et l'engager avec retard définitif dans le 21éme siècle. Je rêvais jusqu'à présent d'élus visionnaires, attentifs aux faits sociétaux, pouvant garantir un résultat probant et favorable aux seules populations, je me suis trompé.

Une nouvelle forme de "génocide" se met en place. 

Puissent encore ces messieurs faire leur acte de contrition...!?

 

Pierre JUHEL

ECOLOGIE NORMANDE

   

  (**) Robert Feldmann, psychologue à l'université du Massachusetts.