EUROmarche-03

PROJET ECOLO pour l'EUROPE...?!

Au temps de feu le Ministre Nicolas HULOT, nous attendions avec impatience le franchissement du "PAS écologique" dans notre pays. Pour des raisons que l'on sait, ne revenons pas dessus, cela ne s'est pas produit. Poutant, je suis parmi ceux qui croient qu'il a en fait initié un certain nombre d'orientations qui seront bonnes pour la planète et aussi pour la France et l'Europe. Tout est question de temps....et désormais de volonté politique affirmée. 

C'est ainsi que, contrairement aux directives issues du Grand Débat Naional, la Loi VERTE semble vouloir imprimer nos consciences et c'est heureux , car sans cela, sans véritable politique climatique européenne, nous sommes tous perdus. Je voudrais (ENFIN) que chacun comprenne le chemin sur lequel nous sommes. Et ce chemin, je vous le dis clairement, il est caillouteux, insuffisemment entretenu et il nous emmène vers le désarroi, dans un néant indescriptible que chacun veut ni croire ni entendre. Pendant ce temps, campagne électorale oblige, au sein de laquelle les grands manichéins dominent, nous assistons à des petits combats de coqs esseulés mais en proie à une existence qui se dérobe sous leurs pieds d'argile bien fissurée. Je ne peux croire que ces "roitelets" ou ces "fausses impératrices" d'une antiquité résurgente puissent nous faire écrouler tout un continent en agitant des leviers, eux aussi manichéins. 

Tant que nous n'aurons pas admis que le combat économique engagé entre les USA et la Chine, desservira les intérêts du peuple européen, alors nos difficultés croisseront. Ne pas prendre en compte cette notion est suicidaire. Les "aspects VERTS" de cette nouvelle politique représentent l'unique espoir qui nous restera bientôt. L'on pourra, des décennies durant, chercher le meilleur bien-être pour chacun de nous qu'il ne viendra jamais tant le climat, la biodiversité, les énergies du futur, le changement de mode de vie et de consommations, sont intimenent liés. Pour engager un tel avenir, il faut qu'en Europe s'installe un réel pouvoir FORT en capacité à transformer l'essai écologique. Arrêtons de vouloir pratiquer des marathons en empruntant des chemins de traverse, arrêtons d'écouter les sirènes de Jericho, arrêtons de croire l'incroyable en nous racontant des nouvelles "Fables de La Fontaine" où l'herbe serait bien meilleure ailleurs, arrêtons de prêter l'oreille sur ces prétendus bienfaits du Brexit que quelques "roitelets" verraient bien s'installer en France, et enfin arrêtons de prêter l'oreille à des discours irresponsables dont les lendemains nous précipiteront inévitablement  vers un ensablement économique ressemblant plutôt à l'extinction massive de l'Holocène

Les principes retenus par la liste "RENAISSANCE" 

D'abord, l'explication de Renaissance est l'initiation d'une pathologie dont nous souffrons depuis l'origine du Traité de Rome (1957). L'Europe de 2019 n'est plus celle de 1957, mais une chose est certaine, nous devons croire en l'Europe, celle qui doit renaître de ses erreurs. Mais, jamais, nous ne devrons abdiquer devant ces détournements "politiciens" que précisément ces roitelets sans envergure nous chantonnent à la queuleuleu, histoire d'exister un peu au beau milieu de mensonges entourés de milliers de "veaux d'or". 

Ce qui plait à ECOLOGIE NORMANDE ?

> le constat: La banquise font et notre équilibre est en danger.

Toutes les 10 minutes, un français meurt prématurément du fait de pollution.

> Quoi faire ? :

Nous sommes la dernière génération à pouvoir agir et réconcilier écologie, économie, environnement et agriculture.

> l'important

- Faire de l'Europe le moteur d'un accord sur la protection de la biodiversité terrestre et marine, dès 2020. 

- Passer de 4 à 30% de zones marines Natura 2000.

- Mettre fin d'ici 2030 à l'importation de produits non durables contribuant à la déforestation

- Orienter les aides agricoles vers des modèles propres.       

- Créer une nouvelle agriculture permettant d'assurer un revenu descent des exploitants

- Diviser par 2 les pesticides d'ici 2025 et rendre l'évaluation des produits chimiques plus transparente vis à vis des lobbies. 

- Créer une BANQUE du CLIMAT et consacrer 40% des dépenses européennes à la transition écologique et rendre le budget compatible avec l'Accord de Paris.

- TAXER le carbone des produits importés en Europe

- Fermer toutes les centrales fonctionnant aux énergies fossiles et sortir de tous les hydrocarbures d'ici 2050.

- Développer des batteries électriques européennes

- Développer l'Hydrogène et le Biogaz.

- Arrêter la vente de voitures essence et diesel d'ici 2040.

Voilà qui pourra nous réconcilier avec notre planète que nous dilapidons à souhait et sans compter; encore faut-il que nous en ayons conscience. Une dernière fois, je souhaiterais une large prise de conscience "écologique". Chacun semble vouloir oeuvrer, à sa guise, dans son petit "pré carré" contre productif. Nous savons que l'Holocène nous guette, alors faisons. Le 26 mai, il faut voter et voter utile pour notre survie. Arrêtons de croire aux "bisounours" car pour fédérer sur un projet il faut une large implication et que chacun comprenne le sens des combats que nous menons. ECOLOGIE NORMANDE mène certains de ces combats, non pour elle, mais pour le collectif en entier. Si l'échec devient réalité ce sera tout le monde qui sera en échec. Nous ne le souhaitons pas et ne le voulons pas.

Pierre JUHEL